L'ingénierie au service de la
modélisation des cours boursiers

  •  
  • 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89....
  • La suite des nombres qui s'ajoutent les uns aux autres

 iforex et les ratios Fibonacci

 

Les ratios Fibonacci appliqués aux marchés financiers français ont historiquement toujours bien fonctionné sur l'indice CAC 40. Mais avec l'explosion du Forex depuis une petite décennie, les charts des principales paires réagissent de plus en plus également à ces ratios. Même les courtiers Forex grand public en parlent dans leurs formations !!! A lire le débat sur la communication des différents courtiers avec cet article iforex .Bref, revenons à notre sujet, le fameux nombre d'or...

Tout a été écrit ou presque sur les ratios Fibonacci. Musique, nature, plantes vertes, architecture, corps humain, que sais-je encore, ces chiffres sont partout. Mais revenons au cas présent, l’objet de ce livre étant le trading sur les marchés financiers. Délimitons notre zone d’intérêt. En matière de finance, les ratios Fibonacci sont très souvent présentés, accompagnés de la théorie des vagues d’Elliott, dans un amalgame pas toujours du meilleur effet. Autant alors répondre dès maintenant sur ce point, je n’aborderais jamais les vagues d’Elliott. J’ai toujours pensé qu’il était possible d’exploiter les ratios Fibonacci en s’affranchissant du décompte fastidieux des vagues d’impulsion 1/2/3/4/5 et de correction A/B/C.
 

Autre précision, incontournable, à laquelle je ne peux échapper : suis-je convaincu par le pouvoir magique des ratios Fibonacci ? Autant être franc, je ne crois pas une seconde que la nature humaine puisse produire de manière harmonique et chiffrée des structures de prix séquentielles répétitives. Certes, je ne peux ignorer que le CAC 40 a dessiné en 1994 une structure de vague parfaite qui respecte totalement le principe des vagues d’Elliott et des ratios Fibonacci. Mais de là à être convaincu qu’il existe de manière inconsciente chez les investisseurs, des comportements de masse qui respectent le cadre d’un ratio, je ne peux définitivement accepter une telle croyance pour ma part.
 

Toutefois, ne pas accepter cette croyance du chiffre miracle n’implique nullement que je ne sois pas convaincu par l’efficacité de l’outil. Je suis en effet plus enclin à penser que de nombreux traders se servent de ces chiffres pour réaliser des opérations de trading, provoquant de fait un comportement de mimétisme et des réactions sur les marchés autour des ratios Fibonacci. En clair, les ratios Fibonacci sont suffisamment populaires pour impliquer d’une part leur connaissance et également, une partie de leur propre succès. En outre, ces outils sont facilement maniables et offrent des opérations avec un bon rapport rendement risque. Puisqu’un ratio enfoncé sur les prix impliquent immédiatement de couper. Tandis qu’une intervention réussie se révèle être souvent le point bas ou le point haut d’une vague. Enfin, doit-on rappeler que de nombreuses approches d’analyse technique ne permettent pas précisément de déceler à l’avance où prendre son bénéfice. Contrairement aux ratios Fibonacci qui facilitent grandement la fixation des objectifs de cours et des seuils futurs de profits. Rien que ce dernier aspect rend leurs études utile.
 

Je vais m’appliquer à formaliser de manière concrète l’utilisation de ces ratios, avec notamment la mise en place de configurations types à reconnaître, accompagnées de signaux d’achat et de vente clairement définis. Je parlerais à la première personne. Et promis juré, j’éviterais tout bavardage théorique destiné à montrer que je sais des choses… D’ailleurs, je ne connais pas grand-chose si ce n’est qu’il est possible de gagner de l’argent sur les actions françaises avec les ratios Fibonacci, ou même sur les options binaires en utilisant le leader en la matière 24option.